Blog

Visite imprévue

Elle a reconnu dans mes traits le visage du Dr. Elias Maalouf

La conférence venait de se terminer. Une dame aux cheveux blonds entame les félicitations. Au cours de la conférence, je la voyais, assise au deuxième rang, concentrée et bien attentive.
Elle s'approche et demande: "Dr. Maalouf, vous le connaissez?"
J'ai été habituée à ce genre de question. La famille Maalouf est bien grande et beaucoup portent ce titre. Je lui réponds: "lequel?" Elle continue avec certitude dans le ton qui me surprend: "Combien de Docteurs Maalouf y a-t-il?"
Nos regards se croisent. Quelque chose se passe. Perplexe, je la regarde droit dans les yeux. Elle rompt notre silence et dit: "Dr. Maalouf, Dr. Elias Maalouf." Je me rends compte, à ce moment, que cette dame savait ce à quoi elle voulait aboutir et sa question première "si je connaissais Docteur Maalouf" n'avait rien de mondain.
- Vous êtes sa fille, n'est ce pas?
Ces mots me tombent droit dans le coeur.
Comment l'avait-elle vu? Il était là présent, je lui adressais la parole comme à chacun du public. Mon Père est décédé il y a deux ans. Homme de lettres et de sciences, il était passionné d'histoire des civilisations anciennes. Quand j'écrivais ma thèse de doctorat, il m'a ouvert l'esprit sur l'existence d'un passé de traditions riches en terre du Moyen-Orient. Cette recherche n'a cessé de me passionner jusqu'à cette date, date de la conférence donnée justement à ce sujet.
Délégué du Liban à la ligue Arabe pendant plusieurs années, mon Père était affilié au Conseil National de la Recherche Scientifique à Beyrouth (CNRS) et y est resté jusqu'à sa retraite. Cette dame a travaillé aussi au CNRS. Elle a reconnu dans mes traits le visage du Dr. Maalouf.
Au cours de la matinée, elle était passée au CNRS et le nom du Dr. Maalouf fut mentionné, comme pour rappeler l'annonce de ma conférence, le soir même.
Savait-elle qu'elle me révélait les félicitations si chères de mon Père?

by Shireen Maluf, www.nayyira.com